dimanche 1 juillet 2012

Represent !



























































14 commentaires:

  1. C'est l'aviateur, Saint-Ex lui-meme qui a du mal avec les serpents elephantophages. Le petit prince on ne l'a encore jamais vu tenir un crayon.

    D'ailleurs pendant que je suis la a commenter, ceci me semble le blog ideal pour demander : le petit prince, c"est une version humaniste pour enfants de Machiavel ?

    Merci

    RépondreSupprimer
  2. Mais oui dièse, tu as raison, j'ai tout mélangé ! et pour Machiavel j'ai bien ri.

    RépondreSupprimer
  3. C'est que tu attribues à Nelson Goodman, Gombrich aussi l'a dit. D'ailleurs c'est en partie faux, car même les animaux peuvent se faire avoir par des trompe l'oeil.

    RépondreSupprimer
  4. Ouaiiis le retour de la philo. Ton dessin de tortue me fait poser cette question : as-tu appris petite à dessiner les animaux avec ce bouquin ?
    Très drôle le coup de la croix prussienne.

    RépondreSupprimer
  5. Gio: ce n'est pas exactement le sujet... il ne s'agit pas de dire que la ressemblance n'existe pas, mais que la représentation ne se confond pas avec elle. La part culturelle et indéterminée des symboles fait qu'on ne peut pas non plus en faire le critère esthétique ultime.. Et oui pour Gombrich c'est pour ça que je l'évoque en passant.

    RépondreSupprimer
  6. Howard Becker dit quelque chose d'assez semblable dans Les mondes de l'art, où il présente la production artistique non pas comme celle d'un individu, mais comme celle d'un monde : pour qu'une œuvre existe, il faut non seulement un artiste pour la produire, mais aussi toutes sortes de petits métiers pour la rendre possible (la fabricant de crayon, de papier, etc.), des partenaires qui acceptent de la rendre accessible, un public qui est disposé et capable de l'apprécier... C'est tout cela qui permet de comprendre les conventions (la forme et le poids du crayon a par exemple un impact sur la façon de dessiner : si je devais dessiner en trempant mes mains dans du caca l’œuvre finale serait très différente) et leur force (il est toujours possible de faire une œuvre ne respectant aucune convention, mais il n'y aura personne pour la diffuser ou pour la comprendre).

    RépondreSupprimer
  7. Rox: il a l'air trop bien ce livre, je vais me l'acheter.
    Denis: tu as lu le bouquin de Francastel _Etudes de sociologie de l'art_? dans mes souvenirs c'était vraiment bien.

    RépondreSupprimer
  8. Le bouquin lui même non, des gens qui résument ce qu'il y a dans le bouquin oui (j'ai passé un an à suer sur les "analyses sociologiques de la culture" avant que mes monsieurs me posent des questions dessus pour savoir si je pouvais aller emmerder les jeunes 15 heures par semaine). Il y a beaucoup de choses en socio des arts qui sont passionnantes, surtout quand ça entretient des liens avec la socio économique.

    RépondreSupprimer
  9. "Tes mangasses"
    http://somesummersunday.files.wordpress.com/2012/05/feels_goodman.jpg

    RépondreSupprimer
  10. Vraiment génial ton blog, je viens de lire toutes les archives en 24h. Ta manière d'expliquer des concepts et de les remettre en question sans être hermétique est vraiment drôle, intéressante et originale, bravo bravo!

    RépondreSupprimer
  11. Djau: je sais ce qui te plaît.
    Nat: Merci !
    Bureau 14 : Ca me fait très plaisir car moi aussi j'adore ton blog, et je suis particulièrement fan du dernier billet !

    RépondreSupprimer
  12. trop coul ce billet . tu devrais venir faire des cours d'esthétique dans notre école au lieu du vieux croûton qu'on se coltine .
    gnii

    RépondreSupprimer

LES COMMENTAIRES SUR CE BLOG SONT FERMES. RENDEZ-VOUS SUR JANINEBD.FR

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.